L’alerte des deux Unions de Quartiers riveraines du lycée Champollion

Elles disent : Développer le vélo en ville, bien sûr ! Mais le “vélo chrono” n’a pas sa place en centre ville, et surtout pas devant les portes d’un lycée où 1900 élèves entrent et sortent chaque jour plusieurs fois par jour !

Lisez sur place Gre’net : les autoroutes à vélos n’ont pas leur place dans le centre ville selon les deux Unions de Quartiers concernées

Lisez ci dessous l’article du Dauphiné Libéré

Lisez aussi : Sérieux, une autoroute à vélos devant les portes de Champollion ???

 

Partager cet article sur vos réseaux

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut